Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
18 juillet 2013 4 18 /07 /juillet /2013 10:49

à 22h j'avais sommeil, mais une fois dans mon lit, rien à faire le sommeil s'échappe, je laisse le temps s'écouler lentement, secondes après secondes, peut être avec des interludes légers dans les bras de Morphée, mais rien de bien profond... à minuit je me lève, espérant qu'un lait chaud avec de la fleur d'oranger apaisera Morphée qui s'impatiente, mais la belle est partie trouver d'autres dormeurs plus coopératifs. alors le temps que j'ai, dans ce silence apaisant de la nuit, je l'occupe à relire et à corriger mes écrits sur L'ARRESTATION de Stanislas en gare du Nord.

concrètement, je n'ai pas réussit à trouver d'archives sur l'arrestation réelle de Stanislas. ni à la préfecture de Police au service des archives, où les agents ont été très aimables et coopératifs, ni à mes demandes d'archives à Caen, ni à la prison de la Santé, ni même au mémorial de la Shoah...où j'avais trouvé les archives allemandes de l'exécution du 21 septembre 42.

Alors je fais confiance à mon imagination, à mes connaissances de l'époque, à des témoignages d'arrestations, pour broder ce qui pourrai être plausible. car il ne fait pratiquement aucun doute qu'il fut arrêté à Paris. par la police française, ou la Gestapo, je n'en sait rien. beaucoup d'archives furent détruites avant la fin de la guerre. et aujourd'hui chacun se renvoie la balle, " si ce n'est toi c'est donc ton frère" qui possède la clé... mais personne ne l'a.

je suis parti du postula qu'à l'époque, la police française était un auxiliaire zélé de la la Gestapo, et collectait depuis longtemps des renseignements précis sur les communistes, et en particulier les ex Brigadistes internationaux. ainsi que les MOI ( main d'Oeuvre Immigré, branche de la CGTU, regroupé par nationalité) il est tout à fait vraisemblable, que cette collecte ait aboutie à des filatures puis des arrestation, sans qu'aucun "traître" n'ait été mêlé à cela. C'est la thèse défendue par certain pour ce qui concerne l'arrestation des 23 du groupe "Manouchian" baptisé ainsi par les BS (brigades spéciale : la police du renseignement de l'époque). d'autre disent qu'un des membre du groupe a été retourné, mais quand on voit dans les archives de la police l'organigramme du groupe reconstitué par les BS, on peut vraisemblablement penser qu'ils n'avaient pas besoin d'autres chose pour les arrêter.

je part sur le même principe pour Stanislas. il circula une thèse d'une trahison d'un ancien Brigadiste, cela me semble difficile à croire, ou peut être aurait-il parlé sous la torture, alors en effet, c'est malheureux. mais je n'ai pas suffisamment d'éléments pour étayer cette thèse, pas non plus envie de salir ces hommes, qui avec presque rien se levèrent contre une bêtes monstrueuse et bien organisée.

donc pas de dénonciation dans mon roman. la réalité est peut être autre, je ne sais pas, mais comme me disait très justement Claude Laharie, historien spécialiste du camps de Gurs, il y a des éléments de l'Histoire que nous ignorerons toujours, il faut en faire son deuil.

j'avance donc. peut être que vous aurez d'autres extraits dans les prochains jours (ou nuits)

bonne journée à mes lecteurs.

une p'tite insomnie qui permet de réécrire...

Partager cet article

Repost 0
Marianne Roberty
commenter cet article

commentaires

Qui Je Suis?

  • : Le blog de nadianne
  • Le blog de nadianne
  • : des réflexions sur mes lectures , la vie, mes recherches biographiques sur mes grand-parents...ma passion de l'Histoire contemporaine, mais aussi médiévale...lisez, vous verrez!
  • Contact

Recherche