Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
13 octobre 2009 2 13 /10 /octobre /2009 15:50

 

 

J’ai rencontré Monsieur T. jeudi dernier, et mes sentiments aujourd'hui sont mitigés. J’ai trouvé l’homme sympathique mais prétentieux, serviable mais macho. Depuis lors, j’ai un peu de difficultés à me faire un avis.

Pourtant ce qu’il m’a appris au travers de son témoignage est certainement précieux, mais j’avoue que je ne sais s’il faut croire tout ce qu’il me dit. Il a l’avantage de n’avoir plus beaucoup de contradicteurs témoins de l’époque encore vivant, du coup le champ est vide, il peut sans peur dire en insistant beaucoup, que ce qu’il dit est la vérité. Ce qui m’a gêné en particulier, c’est combien il insistait sur ce fait là justement. Comme s’il craignait la contradiction. La différence d’âge, lui donnait un avantage certain, le respect que je lui témoignais aussi. Néanmoins je me réserve le droit d’avoir un avis. Et de ne pas approuver sans vérification tout ce qu’il m’a dit.

En premier lieux, une chose m’a choquée c’est qu’il ait sans vergogne, dénigré toute forme de résistance avant son entrée en scène au printemps 43 aux cotés de Manouchian. Selon ses dires avant la Résistance était brouillonne et peu organisée. Que les FTP MOI n’ont commencé à vraiment agir qu’avec eux. Or, je crois savoir que Manouchian n’était pas le premier chef de la résistance, il y en eut d’autres avant. Certes, l’unification de toutes les Résistances en France et leur militarisation, structura les mouvements, mais de là à dire que ce n’était pas important comme quand lui et Missak furent là, ça me semble un peu…excessif et prétentieux. De plus, j’ai plusieurs fois eu le sentiment qu’il se donnait le beau rôle. Comme ceux qui étaient avec lui ne sont plus là…personne ne peut contredire. Je peux néanmoins me tromper ! ce n’est pas parce qu’aujourd’hui j’ai du mal à l’imaginer maniant un pistolet et tirant de sang froid deux allemands que ce n’est pas vrai.

Qui pouvait croire que ma grand-mère avec son sourire charmeur aurait pu tuer, poser des bombes et tromper les allemands ? Ma mamie si fantasque, si drôle, et si aimante ?

Non on ne peut pas se les figurer 60 ans en arrière dans le chao de l’occupation. Mais je fais aussi confiance à mon instinct, ma perception des choses et des gens.

Cette façon toute masculine de se croire supérieur, cela aussi m’a agacé. Dans ce qu’il a dit sur les femmes dans la résistance, qui n’avaient pas de matricules sous prétexte qu’elles ne faisaient pas d’actions, qu’elles n’étaient que agent de liaison et donc interchangeable !

Ma grand-mère qui appris à fabriquer de bombes et des grenades, qui transporta au péril de sa vie des armes, des documents et aida un temps à faire dérailler des trains, obtint le grade de sergent de l’armée de l’ombre. N’est ce pas une preuve suffisante ?

Par ailleurs, il commença l’entretien en me parlant des agents doubles. Je ne lui avais rien demandé à ce sujet, mais j’ai laissé faire. Selon lui, ce serait un agent double (un certain Roger) qui aurait recruté plusieurs veuves de fusillés, dont ma grand-mère . J’ai du mal à y croire. Il est étrange, par ailleurs que l’entretien commence ainsi. D’autant qu’il ne cesse de répéter « il faut me croire, je dis la vérité » comment puis je me permettre de remettre en doute sa parole ? et pourtant, mes sens sont en éveil, et je ne suis pas aussi naïve qu’on peut le croire. Alors j’écoute, n’interrompt pas, mais me réserve le droit de douter en mon fort intérieur.

Il me raconte plus tard une action de résistance : l’explosion d’un bus transportant des soldats allemands, il y a le beau rôle.  Il est en compagnie d’Ernest, et Rayman. Le premier aura la lourde tache de bousculer la sentinelle postée sur le marche pied du bus, et de lancer la grenade dégoupillées à l’intérieur, Arsène est en couverture avec un pistolet, il abattra de sang froid les 2 sentinelles se précipitant à la poursuite d’Ernest, et Rayman fait le guet. Je n’ai aucunement le droit de remettre en doute sa parole, mais Rayman bien qu’extrêmement jeune, était un homme d’action. Je suis étonnée de le voir à cette place de guetteur pour le repli. Mais plus personne à part Arsène n’est là pour témoigner.

Une autre chose encore me fait tiquer : à plusieurs reprises, il ne sait plus son nom de guerre. Quand je sais combien ma grand-mère (Marie puis Catherine) tenait aux siens comme à un titre de gloire j’ai du mal à croire que l’on puisse hésiter sur le sien. Plusieurs fois il se trompera en prenant celui de Missak (Georges). Je mets ça sur le compte de l’âge…mais ça me semble si bizarre.

Toutefois, suis-je autorisée à remettre en causes ainsi ses dires ?

En quel honneur ?

 

J’ai besoin de certitudes, de véracité, et à cette place ci, je me sens prisonnière d’un témoignage qui d’ailleurs n’a pas répondus aux questions que j’étais venu chercher. Car au final il ne fera la connaissance de Madeleine qu’après guerre. J’espérais qu’il saurait me dire comment elle était.

Il n’a pas lu les mémoires d’Hélène, la mère de Tommy Elek. Ça me semble étonnant de sa part, lui qui prétend s’intéresser de près aux fusillés de l’Affiche rouge. Mais je suis sévère ici, moi non plus je ne l’ai pas lu encore.

 

Néanmoins, j’ai 2H30 d’entretiens avec lui, je n’en attendais pas autant, et il fourmille d’indications, de noms, de fait historiques. Je serai bien ingrate si je ne  le remerciais pas  pour cela, du temps qu’il m’a consacré et  de sa gentillesse.

 

 

 

 

 

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

condor79 18/10/2009 09:58


Hello bonjour , je parlais dans mon com de la résistance organisée .Les FTP MOI
étaient bien les premiers mais peu nombreux et avec si peu de moyens ( bombes artisanales avec de la poudre noire !!! )Ils ont eu de sévères pertes dès le début. Les choses de plus grande ampleur (
renseignements
sabotages n' ont commencé qu' en 1942....Tous les documents l' attestent et les partis politiques ne peuvent pas le nier , la France
d' avant 1942 était entièrement collabo( pacte avec Staline) et vichyste....malheureusement.
Salutations
condor79


Gérard 17/10/2009 13:27


Chère Nadianne,
Bien sûr il y a l'âge... aussi. Mait pourquoi attendre des gens plus qu'ils ne peuvent donner?
Je vous conseille de lire le Testament de Boris Holban - Calmann-Lévy 1989 - qui fut chef militaire des FTP-MOI de Paris (sauf période où c'était Manouchian). Il met bcp de choses au point sur
nombre de graves polémiques, mais aussi au passage sur le rôle de T.
(bouquin d'occase sur le net)


Elisabeth de Hautségur 13/10/2009 21:00


Oui, la résistance a été structurée très tôt, en quelque sorte, avant même l'appel de de Gaulle. Elle a évolué au fil des années pour se joindre à l'armée sur la fin de la guerre. En parallèle, la
résistance allemande démarra très tôt ses attentats contre Hitler. Il y a des ouvrages décrivant ces attentats et le sort des réseaux qui étaient derrière. La mère d'un de mes amis a été protégée
après l'attentat de 44. Mon ami a tenté de rejoindre les américains. Il s'agit de mon ami professeur de philosophie à l'université, décédé en 2006.
Mes oncles se sont engagés dès 1939. Elisabeth.


nadianne 13/10/2009 18:49


contrairement aux idées reçues, la Résistance à l'occupant à débuté bien avant 1942, dès 1940 et la débâcle de l'armée française, des groupes se sont organisés pour diffuser des infos, saboter, et
faire des attentats anti allemands et anti vichystes. mon grand père était de ceux là. qui fut fusillé le 21 sept 1942. il était entré dans la resistance en Mai 41.
le parti communiste fut interdit dès aout 39 et poussa nombres de communistes dans la clandestinité. ce n'est pas le pacte germano-soviétique qui les empêcha de lutter contre l'envahisseur nazie.
il faut reconnaitre que cela perturba un grand nombre mais c'est surtout la direction clandestine du parti qui chercha à justifier le pacte, les ouvriers étrangers de la MOI (main d'œuvre immigré)
savaient
'd'expérience que l'ennemi restaient les nazie!
au plaisir de te relire
nadianne


condor79 13/10/2009 17:22


Hello bonjour,d' après mes documents , les réseaux de résistance structurés
n' ont en effet commencé qu' en 1942 l' attaque des Allemands contre la Russie en dénonciation du pacte Germano-Soviétique , les premiers résistants était en effet communistes
ce qui explique cela....mais ce qui n' est pas en leur honneur....ils auraient tous pu se réveiller avant et cela prouve leur obédience à Staline.Les autres réseaux se sont manifesté
fin 1942 également donc pas de résistance sur le territoire avant cette date.
Quand au réseau Manouchian il me semble bien qu'il n' y a plus de survivant donc....mais je suis trop jeune pour avoir participé à cette page d'histoire le condor a beaucoup lu et il a une
exellente mémoire.
Salutations
condor79


Qui Je Suis?

  • : Le blog de nadianne
  • Le blog de nadianne
  • : des réflexions sur mes lectures , la vie, mes recherches biographiques sur mes grand-parents...ma passion de l'Histoire contemporaine, mais aussi médiévale...lisez, vous verrez!
  • Contact

Recherche