Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juillet 2012 6 21 /07 /juillet /2012 17:57

cela fait bientôt un an que je n'ai plus rien écrit sur mes recherches et sur mon roman. 

le temps file à une vitesse sidérante et je me sens glisser dans ce tunnel du temps.

il aura fallu cette année assurer mon travail correctement avec plus de patients que d'ordinaire, il y eu aussi Face book qui me happa plus que je n'aurai voulu, et des travaux  dans ma maison qui me tenaient à coeur, que j'ai pu réaliser à la sueur de mon front. du coup, peu de préoccupations historiques contemporaines.

tant pis, tant mieux, les idées mûrisses dans ma tête, il serait utile de les noter afin de n'en rien perdre. mais je me fais confiance, l'heure viendra où tout cela prendra sens.

et puis il y a une réalité qui sans être douloureuse, ne me laisse pourtant pas indifférente, c'est le départ de mes enfants. l'aîné déjà installé dans les Alpes, ma fille sur Paris cette année et pour les années à venir , et le dernier après avoir eu son bac, a fait ses bagages ces jours -ci et a quitté la maison pour poursuivre ses études, aux cotés de son frères, dans les montagnes...la maison est vide. il ne reste que nous deux. nos pas raisonnent, il semble que les fantômes des siècles passés puissent reprendre possession de leur abris, un temps perturbé par nos amples travaux et notre emménagement.

laissons faire les choses. sans être triste, il m'arrive de ressentir ce vide comme une partie de moi qui se volatilise... c'est dans l'ordre des choses, les enfants ont leur vie propre, nous avons accomplie notre travail de parents... mais que c'est  venu vite tout ce vide autour de nous!   

le chat semble perdu, lui, sans d'autres mains pour les caresses que les notres impatientes.

il se love sur nos genoux, ronronne à qui mieux-mieux, et miaule de toutes ses cordes vocales, si par inadvertance nous osons lui interdire notre chambre, lui qui sans gène s'installait chez les enfants toutes les nuits!

nous allons retrouver nos marques, prendre plaisir au couple retrouvé, exploité ce temps qui nous est donné, et peut être justement en faire des temps d'écriture!

voilà, je ne promet rien, je pense m'y remettre avec lenteur et rêverie et néanmoins avec sérieux et rigueur... rien n'est interdit, tout est permis dans un roman, et tout évolue avec le temps. je me le donne, je le prend.

pour tous les impatients je ne sais pas quoi leur dire, lisez d'autres choses en attendant....!

 

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Elisabeth de Hautségur 26/07/2012 21:26


Chère Nadianne,


Le départ des enfants est toujours une épreuve. Ne te censure pas si la nostalgie rejoint le chagrin. Je sens que tu  laisses tes enfants vivre leur vie. Deuxième accouchement qui démarre
fort bien parce que ton amour maternel préfère leur liberté, au risque d'en souffrir. Je t'embrasse. Elisabeth.

Qui Je Suis?

  • : Le blog de nadianne
  • Le blog de nadianne
  • : des réflexions sur mes lectures , la vie, mes recherches biographiques sur mes grand-parents...ma passion de l'Histoire contemporaine, mais aussi médiévale...lisez, vous verrez!
  • Contact

Recherche