Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
21 juin 2010 1 21 /06 /juin /2010 09:17

je ne m'aime pas beaucoup dans ce corps là, j'essaie depuis des années de lui infliger des privations , des contraintes sportives, des illusions d'optiques avec des vêtements d'ampleurs diverses, mais au final...je ne l'aime pas.

 

je me voudrais belle et désirable, m'avoir en peinture dans la beauté, et je ne me vois que moche et grosse.

 

c'est absurde, parce que j'aime la beauté, je n'aime que l'harmonie des belles formes, des belles couleurs, et moi je ne suis rien de cela.


pourtant je fais des efforts, je ne m'habille plus de sacs, je me fardes et me décore de maquillages et de bijoux, j'aime la fantaisie des bijoux, pas d'ors et de pierres précieuses! mais de la couleur, de la fantaisie, de l'ethnique, du voyages et du dépaysement. pas des fortunes autour du cou ou accroché aux oreilles, non, ça ne m'intéresse pas, mais des émaux kabyles, des bois travaillés d'inde ou d'ailleurs, des os calédoniens colorés et sculptés...

j'attire le regard ailleurs, sur ce qui est beau...histoire de faire oublier le reste.

 

j'ai entamés , suivis de nombreux régimes, qui , oui , fonctionnent puis que j'ai perdus de nombreux kilos, mais...repris aussi. la convivialité, fais grossir, le blues fais grossir, l'ennui fais grossir, les gâteaux font grossir... il faut tellement d'efforts et de volonté pour perdre 200g et c'est si facile de prendre 1 kg! c'est pas juste! au temps de Rubens, j'aurais pu poser nue sans complexes, dans notre siècle je n'aime pas  la semi nudité sur les plages où tous mes artifices de masquages sont éliminés et il ne reste plus à voir que moi, dans mes rondeurs disgracieuses et trop voyantes.

 

mais je ne pleure plus sur mes kilos, c'est fini ça. je cherche à me réconcilier avec moi même, à me réconcilier avec la bouffe, à maintenir un équilibre entre moi et les repas, une façon de gérer ce qui fait partie du possible et ce qui fait partie de l'ingérable: par exemple, le chocolat.

 

argh! le chocolat! c'est une douceur fondantes à l'amertume mesurée qui soigne de ses bienfait l'âme blessée des femmes désespérées.... et qui désespère les désespérées quand le samedi matin , dans un élan de folie, elles montent enfin sur la balance de la salle de bain, et que la maudite aiguille ne veut pas mentir par omission. je m'engueule, me fait des grimaces qui font peur, je me sermonne : pauv' fille va! ça te pendait au nez! tu l'as cherché...etc... mais rien n'y fait, le chocolat me tend ses petits bras tendre , me supplie du coin du placard; et je ne peut résister...

 

néanmoins, mon corps se révolte de cette désinvolture devant la fatalité chocolastique...(ça existe ce mot?) parce que je ne digère plus les gâteaux au chocolat! une horreur! un contresens absolu, mais inéluctable! imparable! impardonnable estomac, qui se tord, se révolte,  éructe, reflux par vagues successives. je ne peux plus , il faut s'y résigner.

 

est ce parce que les instances inconscientes de mon Moi ne me donnent plus le choix, entre mon désir de minceur et mon appétit de la vie? entre mon plaisir immédiat de dégustation dans le doux-amer brun et fondant, et le plaisir de se voir en miroir , épanouie et bien. est ce cela?

 

 

je n'ai pas résolue cette équation.

 

je me résous à grandir un peu, à devenir raisonnable, à me contenter d'écouter les signes distinctifs entre la faim réelle , physiologique, et la faim d'autres choses, de plus virtuelles comme la faim de me sentir aimée, la faim d'occupations constructives et créatrices, la faim de vivre pleinement !

 

j'ai débuté un régime...encore un! (si vous saviez combien j'ai de bouquins de recettes, de régimes! je pourrais monter un magasin spécialisé!)

ce régime c'est la chrono-nutrition.

il s'agit de manger en fonctions des sécrétions d'enzymes digestives que nous sécrétons à certaines heures de la journées et pas à d'autres...j'essaie de m'y conformer...pour l'instant j'y crois, donc j'obéis fidèlement au principes...on verra bien.

 

allez courage! fuyons! euh non, maigrissons!

 

bonne journée!

 


 

  

 


 


 


Partager cet article

Repost 0

commentaires

marilo pilene 22/06/2010 22:02



Chère Nadianne


Ton appétit de vivre doit être plus fort que le reste, et toute la bonté et la générosité qui sont en toi doivent vouloir se montrer, d'où ces quelques kilos qui te semblent bien lourds à
cottoyer au quotidien. Evidemment que nous te comprenons ! Evidemment nous te soutenons et t'encourageons à poursuivre tes efforts ! Plus facile à dire qu'à faire ! Oui certes ... L'essentiel est
que tu sois toujours cette Nadianne gaie et pleine de joie de cette joie de vivre  qui te caractérise depuis toutes ces années  que je te connais ! Je t'embrasse bien fort ! Marilo



nadianne 23/06/2010 08:16



MERCI MALENE! je t'embrasse



Elisabeth de Hautségur 21/06/2010 14:23



Chère Nadianne,


Les mots que tu inventes sont une création : tu leur donnes naissance. J'en invente aussi dont " Orance". Je comprends ce que tu ressens ayant repris dix kilos avec le régime dukan!!!! A la base,
je ne mange presque rien. Je pense qu'il faut composer avec ce que l'on ressent, et ne pas se brutaliser. Sur AJ, misslullaly  connaît bien la chrononutrition. Elle écrit, voyage, s'appelle
Le Clezio ( pseudo ou réalité?) Elle est aussi sur facebook.


Je suis au courant de toutes les perversions sado maso par des gens d'overblog : c'est à dégueuler! Le choc me recentre sur ma recherche d'emploi. A mon  âge, il est plus difficile de
maigrir. Essaie de trouver un modus vivendi par amour pour toit, conseil venant de moi qui tente d'apprendre à m'aimer. Je t'embrasse. Elisabeth.



Qui Je Suis?

  • : Le blog de nadianne
  • Le blog de nadianne
  • : des réflexions sur mes lectures , la vie, mes recherches biographiques sur mes grand-parents...ma passion de l'Histoire contemporaine, mais aussi médiévale...lisez, vous verrez!
  • Contact

Recherche