Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 juillet 2014 1 14 /07 /juillet /2014 21:45

Racontez une histoire en prose (de préférence) qui commence par :"j'ai trouvé dans ma bibliothèque" ou qui finisse par "je ne suis pas bibliothécaire" (ou les deux).

Publiez-la sur votre blog le Lundi 14 Juillet.

J’ai trouvé dans ma bibliothèque une page détachée d’un livre, je ne sais de quel livre. La page est jaunie, racornies dans les angles, page 21 -22. Les mots sont mystérieux car il manque le début de la phrase, et je ne comprends pas de qui ça parle, ni où cela se passe. C’est absurde. Je ne crois pas avoir déjà lu ce livre. En tout cas cette page volante ne me rappel aucun des centaines de livres qui peuplent ma bibliothèque. Ce qui m’ennuie c’est que je suis sûre que le contenu de ce texte va manquer au lecteur qui lira ce bouquin auquel il manque cette page ! Cela me rappelle un jour, j’ai lu un roman plus ou moins historique, d’un aviateur russe dont l’avion était tombé dans la forêt. Il avait les 2 jambes cassé, isolé dans l’immensité de cette forêt, il s’est trainé, dans la neige durant des kilomètre... bref, il a survécu, bien qu’on ait dû lui couper ses 2 jambes quand il trouva enfin quelqu’un pour le secourir. L’histoire était prenante, envoutante, cet homme avait fait preuve d’un courage exceptionnel, d’ailleurs je crois que le titre du livre c’était « un homme véritable ». Mais il manquait les dernières pages. Combien ? Je ne sais pas. Je resterai sur ma faim indéfiniment, sans savoir comment ça se termine. Frustration de ne pouvoir fermer ce livre avec la satisfaction d’un roman achevé, aboutis. J’aime fermer un livre et rester quelques instants encore, le nez en l’air, dans l’atmosphère du texte, de l’histoire. Parfois, je rouvre le livre au hasard, pour relire quelques page et me dire « ah oui, ce moment-là... ». Alors que là, avec ce livre inachevé, je suis resté interdite de fin. Frustrant. Et je l’ai relu entièrement une autre fois, plus tard, comme si je pouvais conjurer cette fin interrompu avec une deuxième lecture... je n’ai pas fini le livre la deuxième fois, comme si je ne voulais pas éprouver cette frustration imposée. Je choisissais moi-même l’arrêt du récit. Pour en revenir à ma page 21-22, comment savoir à quel livre elle appartient ? Je ne suis pas bibliothécaire !

Partager cet article

Repost 0
Marianne Roberty - dans écriture
commenter cet article

commentaires

écureuil bleu 13/09/2014 17:38

Bonsoir Nadianne. Merci pour votre visite qui me permet de découvrir votre blog. La frustration est extrême lorsque l'on ne peut pas finir un livre ou qu'il manque une page en plein milieu...

nadianne 09/10/2014 11:04

oui, mais nous avons l'imagination pour compléter les blancs... :)

nadianne 09/09/2014 10:05

merci d'avoir lu mon modeste texte. je n'ai jamais retrouvé ce livre, mais qu'importe depuis mon imagination a fait la fin! ;)

Josette 20/07/2014 17:49

j'aime bien aussi attendre à la fin d'un livre avant de me plonger dans le suivant
!
je comprends ta frustration
bises

nadianne 09/09/2014 10:10

merci ;)

nadianne 09/09/2014 10:08

ce temps nécessaire pour quitter l'univers dans lequel nous étions plongé... parfois il me dure plus d'une journée où les personnages auxquels je m'étais attaché m'habite encore longtemps...

Jeanne Fadosi 17/07/2014 18:46

mince une page volante sans savoir à quel livre elle appartient. Une drôle d'histoire ...et une belle idée

nadianne 09/09/2014 10:10

merci ;)

rouergat 15/07/2014 18:11

Bonjour Nadianne
Belle idée que celle de la lecture inachevée, défi réussi : bravo

nadianne 09/09/2014 10:06

merci! ;)

Qui Je Suis?

  • : Le blog de nadianne
  • Le blog de nadianne
  • : des réflexions sur mes lectures , la vie, mes recherches biographiques sur mes grand-parents...ma passion de l'Histoire contemporaine, mais aussi médiévale...lisez, vous verrez!
  • Contact

Recherche